mardi 25 septembre 2018 ,
En direct :
C’MIDI : Le « Touche Pas à Mon Poste » Ivoirien.>>Bel été et RDV en Septembre !>>Le Digital en Côte d’Ivoire >>
Actualités de la communicationNetflix : Le Chuck Norris des réseaux sociaux ?
<
>

Netflix : Le Chuck Norris des réseaux sociaux ?

Netflix est aujourd’hui un incontournable de nos soirées pyjama-pizza-popcorn. La plateforme s’est installée dans nos foyers aussi sournoisement que l’échec scolaire et l’exclusion sociale qui ont suivi. Oui, réviser ou regarder la dernière saison de Black Mirror, il faut choisir. Comme le dit l’adage « le meilleur moyen de résister à la tentation est d’y céder » et entre nous, réviser n’a jamais tenté personne.

Pourtant, Netflix, on l’aime et on le suit, contre vents et marées sur Facebook, Twitter et Instagram.

Près de 40 000k de fans en France sur Facebook, 180K sur Instagram, 514K sur Twitter et 122K sur Youtube : les chiffres ont de quoi donner le tournis, et on ne parle même pas des chiffres américains.

L’addiction va au delà du dernier épisode de Stranger Things ou d’Orange is the New Black, si bien qu’à la rédaction on commence à se demander comment Netflix a su capter l’attention de milliers d’internautes à l’heure où obtenir de l’engagement sur les réseaux est aussi aisé que de marcher sur l’eau sans couler. Reportage sur les ingrédients secrets de ce véritable phénomène de société qui défie toutes les lois des Internets.

 

De la proximité encore et toujours

Parce que son succès, Netflix le doit avant tout à un community manager aux petits oignons, qui a toujours le mot juste pour chouchouter, rassurer et cajoler ses fans. Une légende raconte même que le CM de Netflix serait en fait un ancien membre des 2be3, toujours là pour toi.

Un (gros) soupçon d’humour

Ce n’est plus un secret, Netflix est le Coluche des temps modernes et, à la manière de ton ami un peu potache, il sait surprendre son auditoire avec un humour fin, raffiné, délicat. La plateforme a su s’imposer en maître dans l’art de l’humour trendy 2.0 et agite les foules. C’est si fin, qu’on en mange sans faim et le taux d’engagement de chaque publication atteint des records - oui, des records aussi impressionnants que les ventes de pots de Nutella en promotion… les émeutes, le sang et les tueries en moins.

Des contenus exclusifs d’utilité publique en direct des coulisses

Netflix c’est aussi des contenus inédits, des clichés exclusifs, loin des standards de beauté et des carcans audiovisuels étriqués. Tournages et backstages… on s’y croirait presque. C’est frais, spontané, léger, pile ce dont les internautes ont besoin, au milieu de tous ces feeds à l’esthétisme ultra léché, fade, froid (et chiant). Et franchement, parfois ça aide à relativiser.

Des références culturelles

Dans ses séries comme sur les réseaux sociaux, Netflix ne manque pas une occasion de glaner quelques clins d’oeil par-ci, par-là, que seuls les puristes sauront déceler. Ultra cultivé et connecté, il se nourrit des dernières tendances et on ne compte plus les références cachées, ou non. Au fond, on en est persuadés : Netflix aussi est accro aux réseaux sociaux.

Des jeux de mots inégalables

On ne dit pas qu’Einstein et Netflix sont la même personne, on précise juste qu’on ne les a jamais vus ensemble dans la même pièce. Il faut dire qu’il y a de quoi se poser des questions. Et étant donné l’état de santé d’Einstein (avec tout mon respect) qui ne permet, à l’heure actuelle, hélas pas de collaboration, il faut se rendre à l’évidence : ce n’est pas lui. Mais alors qui ? A la rédaction, on a notre petite idée. C’est simple, c’est du pur génie, et il n’y a que Carambar pour  manier si habilement les mots et créer cet effet-là (vous savez, ce sentiment ténu entre le rire et la honte d’avoir ri). Il fallait oser, Netflix l’a fait, et ça marche.

Du suspense

Une chose est certaine : Netflix est imbattable quand il s’agit de teaser ses fans. A la manière de ton rencard Tinder qui arrive avec une demie-heure de retard, la plateforme sait se laisser désirer, instaurer le suspense. Et au moment où tu commences à avoir perdu tout espoir, il apparaît, éclairé par la lumière divine. Quel soulagement.

Du storytelling

Au fond, - et c’est peut être le plus important - Netflix a su trouver le ton juste. Il ne communique pas à sa cible, il est sa cible. On imagine le gars de la rédac’ comme notre bon pote, celui qui amuse la galerie, celui qui sait raconter les histoires, celui qui a toujours les mots justes, celui qui rendrait n’importe quelle blague drôle. En bref, le gars que tu aimerais secrètement être, parce que ce gars est, par dessus le marché, supra-intelligent et avant-gardiste. Oui, Netflix est décidément le Chuck Norris des réseaux sociaux.

 

Maureen GOMES, étudiante SUP’DE COM en Bachelor 3ème année

 

Sources : Pages Facebook, Twitter, Instagram de la plateforme Netflix (France)

Par SUP'DE COM
le 26/02/2018

Nombre de commentaires0

A+A-

Vos commentaires (0)

Ajouter un commentaire