mardi 25 septembre 2018 ,
En direct :
C’MIDI : Le « Touche Pas à Mon Poste » Ivoirien.>>Bel été et RDV en Septembre !>>Le Digital en Côte d’Ivoire >>
LES CHATONS D’OR 2018
<
>

LES CHATONS D’OR 2018

Le festival des Chatons d’Or, consacré à la nouvelle économie créative, a été crée par Laurent Allias, cofondateur de l’agence Josiane, épaulé d’une équipe de 9 passionnés.

Depuis maintenant 7 ans, les Chatons d’Or ont pour objectif de faire émerger des talents et des idées tout en fédérant les acteurs de la nouvelle économie créative. Pour soutenir le festival, 19 partenaires sont présents : Caisse d’Epargne IDF et son bicentenaire, ISEG Marketing & Communication School, E-artsup, Malesan, Pôle Emploi, Getty Images, Good Morning Paris, l’ACPM, Exaprint, INfluencia, Creapills, La réclame, Culture Pub, J’ai un pote dans la com, Dans ta pub, Metrobus, Stratégies, Virgin Radio et SUP'DE COM.

 

UN FESTIVAL CRÉATIF

Du 4 avril au 20 mai dernier, les créatifs et créateurs ont pu participer à ce concours gratuit et ouvert à tous, qu'ils soient en agence, chez l’annonceur, en startups, du monde des associations, de l’art, de l’innovation professionnels ou étudiants.

 

LA 7ème ÉDITION

Pour le lancement du festival, des avis de recherche appelés « Cherche Chaton » ont été affiché dans les rues de Paris, dans le métro, la presse, les réseaux sociaux (Facebook, Twitter et Instagram) et chez leurs partenaires médias. Ces visuels mettent en scène des chatons en quête de révolutions qui est le thème de cette septième édition, réparti en 8 catégories : Révolutions Citoyennes, Révolutions Culturelles, Révolutions Numériques, Révolutions Artistiques, Révolutions des Médias, Révolutions Environnementales et  Révolutions du Travail.

Pour décerner ces prix, le concours fédère un jury composé de 8 directeurs de la création  et de 8 experts des différentes révolutions sans oublier Thomas Levet (Directeur communication et vie coopérative de la Caisse d’Epargne IDF) est « jury spécial » pour le prix inter-catégories « Projets d’avenir ».

Revenons sur certaines créations 2018, pour les « Révolutions Numériques », le prix spécial « Digitalisation de la marque » par Marine Bayle pour sa création « Tipp-ex ». Qui n’a jamais regretté d’envoyer un message ? En reprenant des situations du quotidien, Marine Bayle met en valeur la marque de correcteur avec l’opposition du digital et du papier.

Les « Révolutions Artistiques » ont récompensé John Hamon pour sa création du même nom : « John Hamon ». Depuis 17 ans maintenant, cet artiste utilise ce portait de lui à 19 ans comme « Art promotionnel » avec l’affichage ou la projection de ce visuel devenu célèbre dans le monde entier. En utilisant la phrase : « C’est la promotion qui fait l’artiste ou le degré zéro de l’art » il souhaite interroger le système et la « pratique artistique en soi ».

Dans les « Mentions spéciales » de cette édition, « Objectif bac, Monoprix » de Marine Sanchez, Julie Gueulet et Willy Ruchon est dans l’actualité du mois de juin pour tous les bacheliers. Le concept proposé par ces créatifs est d’intégrer des fiches de révisions sur les emballages de produits Monoprix, pour déstresser en mangeant, tout en révisant ! La marque est une habituée des emballages ludiques et amusants. « Objectif bac » est en cohérence avec la stratégie et l’image de la marque, ce qui en fait une campagne pertinente.

Pour voir l’intégralité des lauréats 2018, rendez-vous sur le site de La Réclame (https://lareclame.fr/palmares-chatonsdor-2018-200725)

 

Audrey et Maxime, étudiants SUP’DE COM en Bac+4 Manager de la Communication Stratégique et Digitale

Par SUP'DE COM
le 03/07/2018

Nombre de commentaires0

A+A-

Vos commentaires (0)

Ajouter un commentaire