dimanche 21 octobre 2018 ,
En direct :
SUP'DE COM vous livre 10 conseils pour une messagerie éco-responsable ! >>C’MIDI : Le « Touche Pas à Mon Poste » Ivoirien.>>Bel été et RDV en Septembre !>>
Les Nuits Sonores - L’émergence de la culture musicale et visuelle électronique
<
>

Les Nuits Sonores - L’émergence de la culture musicale et visuelle électronique

Qu’est-ce que le festival lyonnais « Nuits Sonores » ?

C’est un festival de musique électronique organisé depuis 12 ans par l’Association Arty Farty. Il est devenu un événement emblématique de la Ville de Lyon. Désormais populaire et attirant des personnes du monde entier, le festival amène sur la presqu’île lyonnaise des fans d’arts musicaux ainsi que d’arts visuels et numériques. A la période du pont de l’ascension, les Nuits Sonores s’installent sur 4 jours et proposent une programmation riche et pour tous les goûts, avec près de 250 artistes venus des quatre coins du monde.                 

Le festival vise une large catégorie de personnes tout en restant ciblé sur une population très urbaine et plutôt jeune. La particularité de s’étendre de jour comme de nuit fait des Nuits Sonores un concept à part entière. Durant plusieurs jours, le festival exploite l’espace urbain et permet de créer une véritable « expérience culturelle ».

 

Quelle est la stratégie globale, l’identité du festival ?

L’objectif est d’étendre l’impact des musiques et, cultures visuelles électroniques en favorisant un cadre de vie de qualité pour la Ville de Lyon. Et c’est le cas ! Lyon résonne actuellement comme la capitale de la musique électronique.

Acteur majeur de la musique électronique, le festival amène désormais plus de 138 000 participants. Le centre-ville est forcément convoité car il permet de toucher une large cible et il entre dans le quotidien des plus petits, des jeunes et des plus âgés. Une sorte de communauté s’est installée depuis la création du festival et ne cesse de grandir. De ce fait, il crée du lien entre les jeunes via l’échange et les rencontres.

Depuis 2012, les plus petits font désormais partie de la cible car le festival propose des « Mini Sonore », des après-midis gratuits dédiés aux enfants pour leur faire découvrir dans un esprit familial mais branché, des ateliers, des concerts ou bien des boums !

Les Nuits Sonores jouent la carte de l’ouverture, de la mixité et de l’envahissement artistique. La programmation se veut très cosmopolite et invite des personnalités toujours plus passionnées chaque année.

Et par quels moyens diffusent-ils leur concept ?

Les Nuits Sonores axent de plus en plus leur communication sur une stratégie digitale, notamment avec les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, LinkedIn, Pinterest, Trumbl, Google +, Flickr…). Les enjeux sont la proximité et l’interaction entre spectateurs et organisateurs.

A l’heure actuelle, le site internet www.nuits-sonores.com est le plus utilisé. On retrouve les teasers officiels, la programmation complète, l’historique des anciennes éditions, les appels à projet, le recrutement de bénévoles etc…

L’application mobile devient de plus en plus importante, avec les mêmes informations que le site mais en plus fluide et plus condensé. Elle est toutefois plus visuelle et offre à l’utilisateur un partenariat avec Deezer pour écouter des morceaux disponibles d’artistes programmés. Son objectif est de créer de la proximité avec le public et faire connaître le programme. Le jour J, le spectateur peut partager en temps réel des photos, vidéos ou des avis via la communauté #NuitsSonores ou #Nuitsso..

Au niveau des médias traditionnels, le lancement de la campagne d’affichage est très stratégique. Tout est pensé pour créer de l’attente et générer de l’envie autour du festival. Mois par mois à partir du mois de janvier, la diffusion de la programmation est dévoilée en amont de l’ouverture de la billetterie Très graphique et urbaine, les visuels de chaque édition sont dans le même esprit que l’événement lui-même.

Enfin, la newsletter permet d’appuyer et relancer les informations en amont du festival, dans un esprit de « teasing ».

La visibilité des Nuits Sonores s’est donc très répandue et permet de faire émerger une certaine culture de la musique électronique. Chaque support est pensé pour atteindre au mieux les habitants venus de plusieurs horizons mais surtout la cible jeune et urbaine. La stratégie de communication est plutôt engagée pour satisfaire les exigences d’un public fidèle, enthousiaste et fédérateur.

 

Valentine PIERRET, étudiante SUP’DE COM en Bachelor 3ème année

 

Sources :
http://www.nuits-sonores.com/presse/Communique-bilan-NS2016_FR.pdf
http://www.institut-numerique.org/annexe-8-analyse-de-la-communication-du-festival-des-nuits-sonores-5188c5f5eef20

 

Par SUP'DE COM
le 24/05/2017

Nombre de commentaires0

A+A-

Vos commentaires (0)

Ajouter un commentaire