dimanche 21 janvier 2018 ,
En direct :
Les « influenceurs », un concept vieux de plus de 50 ans>>Infographie - Les Jeunes et les Voyages>>Ça change !>>
Libre expressionTop 5 des plus grands paradoxes du marketing
<
>

Top 5 des plus grands paradoxes du marketing

Voici un top bourré de contresens et de contradictions, une liste qui nous donne mal à la tête, des exemples qui remettent en question toute la logique marketing lors d’un lancement de produit. Que les créateurs de ces choses, objets et nouvelles tendances invraisemblables se dénoncent ou qu’ils se taisent à tout jamais…

 

1. Les doudounes sans-manche

Celui-ci occupe la première place et vous êtes d’accord avec moi, il le mérite. Donc, si j’ai bien compris, le concept est de se couvrir, mais pas trop. L’idée c’est d’avoir chaud, mais pas aux bras… C’est bien connu, on a jamais froid aux bras ! Vous qui lisez ce top, si vous possédez une doudoune sans manche, s’il vous plaît jetez-là, trouvez une explication car la mode n’excuse pas tout !

2. Les mousses au chocolat light 0% et les bonbons sans sucres

On est sur notre lancée mais on change de secteur sur ce coup : parlons peu, parlons bouffe. Dites-moi si je me trompe et si je suis la seule grosse goinfre de ce top mais … Pour moi quand on s’empiffre de mousses au chocolat et de bonbons on ne fait pas attention aux calories ! Le foodporn c’est limite un concours de « qui va manger le plus de calories ? ». Donc non merci les « 0% »,  les « light » et les « sans sucre », NON MERCI : je veux me goinfrer en paix, arrêtez de me faire culpabiliser !

3. Le virgin Mojito et la bière sans-alcool

Après la nourriture, enchainons sur la boisson Messieurs-Dames ! Je vais encore passer pour la dévergondée du groupe mais arrêtons de nous mentir les amis. Boire de l’alcool sans alcool, ça n’a aucun intérêt. Si tu ne veux pas boire, si tu es Sam ce soir, si tu es enceinte, si tu as mal au ventre, si tu « la sens pas trop cette soirée », si tes croyances vegan te l’interdisent : tu prends du coca, c’est tout.

4. Les escalators dans les salles de sport

Je l’avoue, on s’éloigne un peu, ce n’est pas une cause marketing, mais il faut en parler. L’heure est grave, l’été approche, on le sait tous que tu as repris la salle 3 fois par semaine dans l’espoir de pouvoir te pavaner sur la plage cet été. Mais on t’a vu, oui toi, après ta séance de cardio, tu as regardé du coin de l’œil l’escalator de ton Fitlane… Ce n’est pas du joli joli. Mais on te l’accorde, c’est quand même le ponpon sur la Garonne, un escalator pour aller à ta salle de sport ! Je demande à ce que le fautif se dénonce.

5. Les baskets à talons

 Je m’adresse aux lectrices, je sais que vous êtes des férues de mode, que vous suivez les tops tendances et que vous regardez « Les reines du shopping » tous les soirs… Christina Cordula n’a peut-être pas encore abordé ce thème mais je peux vous le dire : Les baskets à talons c’est un Fashion faux-pas et pire un des plus grands paradoxes du marketing ! Deux propositions s’offrent à toi :

  • Soit tu veux être à l’aise dans tes pompes et courir dans les champs après tes cours.
  • Soit tu as une prez devant un annonceur aujourd’hui et tu veux employer les grands moyens.

Je sais que cela peut être « confusing » dans vos têtes, mais un choix s’impose : baskets ou talons, mais par pitié, PAS LES DEUX !

Par Aurélia Gil
le 18/04/2017

Nombre de commentaires0

A+A-

Vos commentaires (0)

Ajouter un commentaire